Rite Rada & Rite Pétro

par | Jan 4, 2021

Besoin d'aide ?

Découvrez les services de Loray Gwondé en Chamanisme, Travaux Occultes et soins énergétiques dès maintenant. 

Vous avez aussi une question ?

Posez votre question dès maintenant à Papa Loray Gwondé !

Question de Firmin: Honneur et respect Loray Gwondé. Quelle est la différence entre le Rite Rada et le Rite Pétro en terme de maitrise et d’altérité?

Bonjour Firmin, pour citer mon frère Kesner, Dans le rite Rada, l’idéal de maitrise s’oriente vers la volonté de guérir. Or, guérir à ce niveau relève d’une double thérapeutique: celle du corps d’abord qui s’impose à l’évidence et surtout celle de l’esprit. Le vodouisant perçoit la nature comme foncièrement bonne, bonté qui se manifeste notamment dans le rôle curatif combien apprécié des feuilles. Dans cette optique, la chanson « fèye o sové la vi moin… » (Ô feuilles rendez moi la santé) qui pourrait en quelques sorte servir de thème à ce rite est plus qu’une simple mélodie, c’est un hymne à la végétation et à travers elle, à la nature toute entière. Puisque la nature est donneuse de vie, l’on comprend qu’il s’avère essentiel pour l’être humain de vivre en communion avec elle. Quand à la guérison psychologique ou spirituelle, c’est par un retour aux sources, une prise en charge de ses racines, de son passé – ce qui est aussi une manière de gérer sa destinée – qu’elle s’acquiert. Et ces racines, on a bien vu qu’elles s’incarnent dans l’activité des Lwas Rada. Guérir, est donc l’idéal fondamentale de la geste Rada.

Pour ce qui est du rite Pétro: Punir. mais punir ce n’est point le châtiment aveugle mais l’acte motivé par le rétablissement de l’équilibre, de la justice donc. Et cette notion de justice ainsi que son application prennent leurs racines dans la concrétude même de la vie du Vodouisant. Aussi paradoxale qu’elle peut paraitre, cette justice parallèle qui imprègne la société haïtienne dans sa totalité sert de garant à un modus vivendi civilisé, une sorte de police des moeurs et des consciences. Comme quoi l’informel, tout comme l’inconscient que le discours officiel a toujours tendance à garder dans l’ombre, s’avère bien des fois plus efficace que le formel.