Sylvia B.

Il nous aura fallut plusieurs mois mon cher Loray pour venir à bout de ce dilemme . Vous avez été d'une patience rare, d'une pugnacité à toute épreuve et la magie a opérée. Vous aviez raison: Les clés sont réelles et les cadenas sont imaginaires. Grâce soit rendu à vous, votre famille et vos esprits si présents.