CONSULTATION

Qui sont les lwas du vaudou haïtien ?

Contactez Loray Gwondé

Compétent dans de nombreux domaines, Loray Gwondé met à votre dispositions ses capacités. Contactez-le pour travailler avec lui par le biais de soins énergétiques, de soins chamaniques, de travaux occultes ou d'ethnothérapie.
Contact

Dans la tradition vaudou, les lwas sont des esprits de la nature, des mystères très puissants et invisibles, faisant le lien entre les Hommes et bondye, le dieu suprême. Dans cet article, nous verrons plus en détails qui sont les lwas vaudou et quels rôles jouent-ils dans cette tradition.

Les lwas : Qui sont-ils ?

Encore appelés « loas », les lwas (provenant du mot français « lois ») désignent les esprits de la pratique vaudou. Ils sont également connus sous les appellations « Invisibles » et « Mystères ». Selon la religion vaudou, il existe un grand maître, le créateur suprême appelé Mbamawu (du Dahoméen « Mawu ») ou encore Bondye (du français "Bon Dieu").

veve lwa vaudou
veve

Mais les praticiens du vaudou ne peuvent s’adresser à lui directement, car étant inaccessible. Ils prennent par les esprits (lwas) pour y parvenir. Les lwas sont alors des entités inférieures servant d’intermédiaire entre les humains et le grand maître.

Les vaudouisants les prient, les honorent et les servent en tenant compte de leurs attributs et goûts. Ils y parviennent via des rites et services spécifiques. Lors de ceux-ci les vaudouisant chantent, dansent et font des offrandes.

Notons que les loas ne sont en aucun cas des dieux en eux-mêmes. Il s’agit plutôt des incarnations des divinités se manifestant sous diverses formes. Aussi, aucun lwa n’est supérieur à un autre.

Le rapport des lwas avec les vaudouisants

Les noms des loas varient en fonction du lien avec les vaudouisants. On a :

  • Loa-rasin

Il s’agit du lwa hérité d’un parent.

  • Loa-achté

Ce lwa est acheté en raison de son efficacité.

  • Loa-mèt-tèt

Il s’agit du loa des initiés.

Quelles sont les familles des loas ?

Vingt et une nations se rencontrent dans le vaudou haïtien. Leurs divinités forment un panthéon. Ce dernier est à son tour composé de plusieurs familles (rites) de lwas. Les rites les plus connus sont les rites Rada, les rites Petro et les rites Gede.

Le rite Petro

Il est le rite le plus récent. Il comprend les esprits de création créole originaire de Saint-Domingue. En principe, ces esprits sont ceux qui ont le plus de la fougue. Parfois, ils sont également les esprits les plus belliqueux et les plus agressifs. Ils regroupent Marinette, Erzulie Dantor, Kalfu et les Ogun. Ils ont le rouge comme couleur traditionnelle.

Le rite Gede ou Guédé

Cette famille comprend les esprits de la mort. Traditionnellement, ils sont menés par maman Brigitte et les Barons (Baron Cimetière, Baron Kriminel, Baron Cimetière, Baron Samedi). Ce rite est le plus bruyant, grossier, sexuel et aimant souvent s’amuser et rire. Ses couleurs traditionnelles sont le violet et le noir. Cette famille est fêtée les 1er et 2 novembre représentant successivement la fête des Saints et la fête des défunts dans le culte catholique.

Le rite Rada

C’est le panthéon le plus ancien. Il rassemble les esprits provenant du Dahomey. En plus d’être les plus anciens, ces esprits sont également les plus bénéfiques. Ils sont :

  • Papa Legba
  • Loko
  • Ayizan
  • Dhamballah Wedo
  • Ayida Wedo
  • Erzulie Freda
  • La Sirène
  • Azaka
  • Agwé et
  • Les Guédés.

Ce rite a pour couleur traditionnelle, le blanc. Mais à ce dernier est ajoutée la couleur spécifique à chaque esprit individuel.

Les vévés des Lwas

De nombreux outils existent dans la religion vaudou afin d'entrer en communion avec les lwas. Parmis eux, les vévés sont certainement les plus rependus. Ce sont des symboles représentant chacun un Lwa bien spécifique. Ils ornent toutes sortes d'objets rituels du vaudou, voir même de simples tissus.

Apprenez en plus sur les vévés dans cet article.

Les divers loas existant dans la religion du vaudou haïtien

En Haïti comme dans tout le monde entier d’ailleurs, le grand maître du vaudoun (Bondye) est associé au Dieu du christianisme. Ses esprits, les loas sont quant à eux, associés aux Saints chrétiens.

Beaucoup, dont Loray Gwondé, soutiennent cependant que ce parallèle n'a pas lieu d'être et que les vaudouisant l'avaient créer de toute pièce pendant la période d'esclavage, afin de pouvoir poursuivre à honorer les lwas malgré l'oppression du christianisme.

Ainsi, nous avons :

  • Damballah « La-Flambeau » représentant Saint Patrick dans le rite Petro ;
  • Damballah « Arc-en-ciel » représentant Moïse dans le rite Rada ;
  • Tokan Aïda Ouèdo (le féminin de Damballah) représentant Sainte Véronique ou Notre Dame de l’Immaculée Conception ;
  • Grann (grand-mère) Aloumandja ou Alouba représentant Sainte Anne ;
  • Legba Mèt Kafou (Maître Carrefour) représentant Saint Lazare ;
  • Piè Dantor et Piè Damballah représentant Saint Pierre ;
  • Atibon Legba représentant Saint Antoine l’Hermite ;
  • Legba Mèt Pòtay (Maître Portail) représentant Saint Pierre ;
  • Simbi Andeïzo (entre deux eaux) représentant Saint André ;
  • Simbi dlo (eau) représentant Saint Raphaël ;

Au titre des divers « loas » existant dans la religion du vaudou haïtien, on peut également citer :

  • Maîtresse Erzulie Fréda Dahomey représentant Sainte Élisabeth, Vierge Caridad, Mater Dolorosa, Vierge Miracle ou encore Sainte Rose ;
  • Maîtresse Erzulie Dantor représentant Notre Dame d’Altagrâce, Notre Dame du Perpétuel Secours, Notre Dame du Mont-Carmel, la Vierge Noire de Pologne, Mater Salvatoris ou encore Notre Dame de Czestochowa.
  • Azaka Médé (l’esprit de l’agriculture) représentant Saint Isidore ;
  • Baron Samedi représentant Saint Martin de Porrès ;
  • La Sirène représentant Notre Dame de l’Assomption ;
  • Baron LaCroix représentant Saint François d’Assise ;
  • Bossou Trois Cornes représentant Saint Vincent ;

On n’oubliera pas aussi :

  • Ogou Batallah représentant Saint Philippe ;
  • Guédé Nibo représentant Saint Gérard de Majella ;
  • Ogou Badagri représentant Saint Joseph ;
  • Ogou Balendjo représentant Saint Jacques le Majeur ;
  • Ogou Ferraille et Shango représentant Saint Georges ;
  • Ogou Saint Jean ou Jean Dantor représentant Saint Jean-Baptiste ;
  • Lenglesou représentant Jésus-Christ crucifié et ensanglanté sur la Croix ;
  • Mambo Aïzan Vélékété par Jésus-Christ lors de son baptême ;
  • Agassou Gnenin (Djémé) représentant Saint Augustin ;

Font entre autres partie de cette catégorie des loas :

  • Le gardien des hounforts, représentant Saint Joseph ;
  • Philomise Pierre représentant Sainte Philomène ;
  • Clermesine Clermeil représentant Sainte Claire ;
  • Les Marassas représentant Saint Damien et Saint Côme
  • Loko Atissou (Papa Loko, médecin et hougan)
  • Etc.

Le sorcier vaudou, lien entre les vaudouisant et les lwas

Expert de la magie vaudou (ou travay) le sorcier vaudou est un être à part, capable de communiquer avec les lwas. Il peut alors obtenir de leur part de Pwomess afin d'agir plus ou moins directement sur la vie des vaudouisants. Un sorcier vaudou compétent sera ainsi par exemple capable de "tordre" la chance en la faveur de quelqu'un, ou de débarasser un individu d'une malédiction lancée par un tiers. Le sorcier peut également utiliser la magie vaudou en amour, dans certains limites évidemment. Contactez Loray Gwondé pour en savoir plus.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram